C’est avec une sonorité plus lourde et stoner qu’autrefois que nous reviennent les Dales Hawerchuk avec Le Tour du Chapeau, brillamment réalisé par Olivier Langevin. Dès la première lecture, Le Tour du Chapeau a instantanément gagné sa place dans ma liste d’écoutes régulières: c’est un travail de qualité, la musique combinant les aspects originaux du groupe à de nouvelles sonorités délaissant le country au profit du grunge et d’un rock toujours plus sale. On s’y plait, on s’y reconnait même, et les habitués des artistes de la maison de disque C4 n’y verront que du feu!

Dès la première pièce, Rhum and Coke, on sent les influences de groupes comme Rage Against The Machine. Les guitares, usant habilement d’une gamme blues de manière agressive et lente, ne sont pas sans donner un côté southern rock à l’exercice. C’est un son qu’on entend peu souvent au Québec, et il rafraîchit; les Dales Hawerchuk nous prouvent qu’on peut accomplir quelque chose d’excellent à partir de riffs et de rythmes simples, mais combien efficaces. C’est d’ailleurs la base même de l’album, un amalgame de tambours enragés, de basse suintante et de guitares qui arrachent les oreilles, le tout bercé chaotiquement par la voix rauque des Séguin.

D’ailleurs, pour ce qui est des textes du Tour du Chapeau, on va vu une légère prise de maturité dans leur écriture. L’alcool et le tabac occupent évidemment toujours une place de choix dans le langage du groupe, mais d’autres sujets moins « fringants » sont aussi explorés, comme… l’amour! Ça ne se fait tout de fois pas dans la douceur, et même lorsqu’on pourrait imaginer un léger relâchement au niveau de la pesanteur, les Dales continuent de nous bombarder d’une musique lourde mais mélodique des plus intéressantes.

Pour tout dire, Le Tour du Chapeau est un album rock d’une très grande qualité qui viendra bousculer vos oreilles. Fiers représentants de la génération de rockeurs du Las-Saint-Jean, les Dales Hawerchuk ne nous déçoivent pas et nous gâtent même avec cet album propre en son genre. L’écouter, c’est l’aimer!

 

Ma note: 7.4/10

 

(N’ayant pas trouvé de vidéo correspondant à cet album, c’est un lien vers le site bandcamp qui est affiché ci-dessus)

 

Partager sur
Étiquettes