Un vieux fan des Arctic Monkeys de ma trempe n’avait d’autre choix que d’être fébrile devant l’écoute d’un nouvel album du groupe. Amour, haine? Surprise, déception? Commençons par le commencement : les rockers britanniques n’ont pas fini de grandir et de nous étonner, leur style musical évoluant sans cesse au fil des années et des albums.

Tout d’abord, AM (pour Arctic Monkeys, le nom fut inspiré par l’album VU des Velvet Underground) reste dans la continuité des deux précédents albums. Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec le cheminement musical du groupe, tout a commencé en 2006 avec Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not, album maintenant culte qui fracassa tous les records de vente au Royaume-Uni, délogeant même les Beatles en termes de rapidité d’écoulement d’exemplaires. Le son dance-rock mélangé à de fortes influences post-punk de ce premier opus a en effet séduit les vieux pays. S’en est suivi Favourite Worst Nightmare en 2007, continuant dans la même veine, mais avec déjà une maturité et une qualité plus prononcées. La césure s’effectuera en 2009 avec Humbug, réalisé par Josh Hommes des Queens of the Stone Age, qui marque le début de ce que j’appelle le nouveau-Arctic-Monkeys : plus lourd et définitivement plus Rock and Roll qu’avant. Suck It And See, paru en 2011, continue dans cette lancée, et AM ne fait pas exception : toute personne ayant apprécié les deux précédents albums saura s’y retrouver. Par contre, attention : on est loin d’une pure continuité.

AM est un produit plutôt audacieux, et, malgré les ressemblances, différent des précédents. Les riffs de guitare, qui y sont parfois lourds, sont définitivement plus léchés qu’à l’habitude. L’ambiance générale de l’album elle-même est des plus séductrices; AM se veut le disque parfait pour une petite partie de jambes en l’air… Musique sensuelle, paroles aguichantes, le rockeur séducteur des années ’70 semble être revenu à la mode! Les sonorités pop sont beaucoup plus présentes qu’autrefois, le groupe s’étant définitivement ouvert au plus grand public qui soit : le monde. Atteignant des sommets de plus en plus élevés, Arctic Monkeys s’illustre aujourd’hui comme un des piliers centraux du nouveau rock alternatif, et s’assure une place permanente dans l’histoire de la musique rock avec un album sorti à point, réorientant le sens du rock contemporain tout en absorbant son essence fondatrice et originelle. AM en un mot? Réussite.

Ma note : 8/10

Partager sur
Étiquettes